• Chronoctis Express - Tome 1

    Manga indépendant de l'auteure française Aerinn, Chronoctis Express est, depuis 2014, publié sur divers sites gratuitement, tels que Manga-Draft, Amilova ou Tapastic pour les gens parlant la langue de Shakespeare. L'édition que j'ai est toute récente (juin 2016) et a été financé grâce à une compagne de Crowdfunding. A noter qu'Aerinn auto-édite sa série; ce premier tome fait un total de 256 pages pour un total de 8€15.
    Chronoctis Express est catégorisé ''Psychologique'', ''Suspense'', ''Fantasy'',
    ''Science-fiction''.

     Un premier tome qui réussit sur tous les niveaux et qui se montre ambitieux.

    Chronoctis Express - Tome 1 Dans une époque futuriste, les dieux ont accordé aux humains le droit de faire leurs adieux avant de trépasser, en leur faisant quitter le monde grâce au train des morts : le Chronoctis Express.
    Une fois dans l'au-delà, les défunts ont accès à un ''tribunal des âmes'', dans lequel leur âme est jugée: si elle est pure, le défunt aura accès à l'immortalité, la réincarnation, ou un poste dans l'au-delà. Si elle est impure en revanche, le défunt est condamné à servir le système en devenant un Nexros, un ''agent de la mort''.

    Alex est un jeune homme craintif, effrayé par les agents funestes qui servent le train des morts, et bien décidé à s'en éloigner… Jusqu’au jour où la fille qu’il aime se fait assassiner.

    Persuadé que cette situation aurait pu être évitée, Alex va pour la première fois se confronter à ceux qu’il a toujours craint...

    Source: Chronoctis Express & modifications personnelles


    Chronoctis Express - Tome 1''Le monde de Chronoctis Express est un monde sans discrimination, que ce soit sur les origines ou le genre. Hommes et femmes sont égaux.'' mais, ne serait-ce pas une utopie que nous décrit là Aerinn? Le lecteur se retrouve plongé dans une société dont il ne connaît rien, les règles sont différentes, la manière de vie est différente, c'est un monde futuriste (et peut être même ce qui nous attend dans un futur plus ou moins proche qui sait?) et empli de fonctionnements inconnus. On nous offre un univers complexe

    Lire la suite...


    3 commentaires
  • Perfect World - tome 1

    Perfect World - tome 1

    Nouveau titre des éditions Akata, Perfect World est la première série de la mangaka Rie Aruga. Toujours en cours au Japon, elle compte actuellement 4 tomes en volume relié, le tome 1 est paru chez nous le 13 octobre 2016. 
    Un extrait est disponible sur le site des éditions Akata à cette adresse.
    Il est catégorisé ''Romance'', ''Société'' et ''Handicap'' et se trouve exposé côté ''Shôjo''.
    L'handicap est un thème très peu abordé encore de nos jours, on se souviendra de l'excellent A Silent Voice paru chez Ki-oon début 2015, et rare sont les titres traitant et exploitant ce sujet avec justesse.


    Mêlons maintenant l'handicap et l'amour. Un mélange plutôt réussi chez Rie Aruga.

    Perfect World - tome 1 Tsugumi, à 26 ans, travaille au sein d'une entreprise de design d'intérieur. Un soir, lors d'une soirée de travail, quelle est sa surprise de retrouver autour de la table Ayukawa, son amour de lycée ! Mais depuis la fin de leurs études, le jeune homme, impliqué dans un accident, est en fauteuil roulant. Certaine que jamais elle n'aura la force (et l'envie) de fréquenter un homme "au corps amoindri", la jeune femme va pourtant sentir quelque chose bouger en elle…
    Source: Akata


    Perfect World - tome 1L'histoire est très classique, on ne compte plus les manga ayant pour main plot une romance entre deux ex-camarades de classe (enfin de lycée ici); la particularité de celle-ci sera l'âge des protagonistes (une romance non pas lycéenne du coup mais entre adulte) et l'entrée en scène de l'handicap, c'est d'ailleurs l'un des points essentiels de la série, sur lequel Akata a beaucoup fait sa communication:

    "Comment est-il possible de s'aimer et de construire une relation saine et durable, quand tout semble  vouloir vous en empêcher ?

     Ce point est d'ailleurs rappelé très tôt par la protagoniste, et ce, dès la première page, première case, montrant l'importance que l'handicap aura dans cette romance

    Lire la suite...


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique