• Copernicus no Kokyuu

    Copernicus no KokyuuSi elle est aujourd’hui une auteure emblématique dans le domaine du Boy’s Love grâce à son œuvre Doukyusei, Asumiko Nakamura n’en était pas à son coup d’essai…

     

    Retour sur sa première série, Copernicus no Kokyuu.

     

    Copernicus no KokyuuSérie en 2 volumes et inédite en France, Copernicus no Kokyuu ou ‘’La Respiration de Copernicus’’ est prépublié pour la première fois en 2002 dans le magazine Manga Erotics F. Elle est classée ‘’Yaoi’’, ‘’Drame’’, ‘’Érotique’’, ‘’Psychologique’’, ‘’Mature’’ et s’adresse donc à un public averti.

     

    Paris, années 70. Ancien trapéziste, Bird’s Nest travaille en tant que clown, suite à la mort de son frère, au Cirque du Soir. Cependant, le cirque étant en difficulté, Monsieur Loyal force les artistes à se prostituer… 

    C’est dans ce contexte que Bird’s Nest fera la connaissance d’un diplomate japonais, Makoto Oonagi, qui révèlera assez rapidement sa personnalité oppressante… 

     

    Copernicus no KokyuuUn petit ovnis qui ne plaira pas à tout le monde. Mais je suis conquise.

     

    Ce qui est directement frappant et qui pourra faire fuir un public non habitué est le trait particulier d’Asumiko Nakamura, trait qui lui aura permis de se démarquer de ses comparses bien tôt. Un dessin fin, léger, parfois grossier, lourd de sens et parlant ; il se prête parfaitement à la dimension du cirque, transformant le corps même des artistes en œuvre d’art, insufflant une âme à chaque scène, intensifiant la dureté des actions mises en place. Ajoutons à cela un jeu de noir et blanc mené avec brio, contribuant à emmener le lecteur dans le monde fantastique du spectacle... ou dans une dimension onirique.

    Les personnages sont mis en scène sans grande délicatesse, ils nous sont montrés tels quels, sans artifice, qu’importe le supplice qu’ils endureront. Néanmoins, une beauté sans égale se dégagera d’eux, notamment par leur regard, criant, d’une puissance émotionnelle rare. L’expression ‘’Les yeux sont le miroir de l’âme’’ semble toute faite pour les divers artistes du Cirque du Soir.

     

    Copernicus no Kokyuu

    Copernicus no Kokyuu

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Deux tomes, le format est bien court pour développer une aussi grande galerie de personnages. Mais le lecteur cherche-t-il le développement? Ou alors, se demande-t-il simplement si Bird's Nest parviendra à échapper à toute forme d'oppresion afin d'accéder à la liberté?

     

    Outre l’aspect artistique remarquable de la chose, la série est emplie de psychologie, peignant le tableau d’un jeune adulte perdu et hanté par le fantôme de son frère ; simple victime de sa beauté ou fuite de la réalité ? Le personnage Bird’s Nest sera forcé (comme d’autres de ses camarades) à se prostituer, les scènes de sexe hard seront donc amplement justifiées par le scénario… Et si le protagoniste parvient à se libérer du cirque au détriment de la propriété de son corps, il se dégagera une certaine noirceur tragique à la vision de ce garçon cherchant le bonheur partout où il peut le trouver.
    Le lecteur ressent parfaitement la douleur de Bird’s Nest qui, en voulant réduite à néant l’autre risquera de s’abandonner soi-même. C’est avant tout l’histoire d’un jeune homme anéanti par la mort de son frère, rongé par la culpabilité, le désespoir ; cela rend l’intrigue aussi intense qu’intéressante à suivre, mise en scène tant de manière réaliste qu’imaginaire.

     

    Du fait de sa haute présence de scènes gores et hard, que ce soit concernant les relations sexuelles homosexuelles ou hétérosexuelles, la série s’adresse définitivement à un public averti, peu sensible à ce genre de scènes répétées et réalisées sans barrières, sans limites, passant du fétichisme pur à la torture. Âmes sensibles s’abstenir donc. 

     

    Un mélange de détresse, de perversion, de colère ou encore de manipulation, tout cela mis en valeur par un coup de crayon on ne peut plus maîtrisé, Copernicus no Kokyuu est une œuvre à l’ambiance rare, contant un récit déconcertant, dépravé, d’une manière très expressive. Un manga ne s’arrêtant pas à l’étiquette ‘’yaoi’’ collé sur sa couverture, empli de poésie et de désespoir. Ne vous laissez pas rebuter par le dessin particulier, vous remarquerez au fil des pages son charme, qui s’empressera de vous faire voyager jusqu’au Cirque du Soir aux côtés de Bird’s Nest. 

     

    Copernicus no Kokyuu

    En espérant vous retrouver en zone commentaire.


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :