• Doukyusei - Tome 1

    Doukyusei - Tome 1Manga de Asumiko Nakamura (connue en France pour Crazy Affair), Doukyusei est paru au Japon en 2006 et chez nous en 2016. Il n’est qu’en un seul tome, mais une suite Sotsugyousei est déjà parue en 2 volumes. L’éditeur français est Boy’s love IDP et la série s’inscrit dans la Hana Collection. A noter qu’un film basé sur ce volume est paru en février 2016, produit par le studio A-1 pictures.

    Doukyusei est catégorisé ‘’Romance’’, ‘’Drame’’, ‘’École’’, ‘’Tranche de vie’’, ‘’Shonen-ai’’.

    Doukyusei - Tome 1

    Hikaru est élève dans un lycée privé pour garçon. En cours de musique, sa classe se prépare pour une chorale qui aura lieu dans quelques mois. Pour Hikaru qui fait partie d’un groupe, la tâche est plutôt aisée. Mais quand il réalise aux répétitions que Rihito – un discret et intelligent camarade de classe – ne chante pas, cela l’intrigue et lui propose alors de l'entrainer. Mais tandis qu’ils passent de plus en plus de temps ensemble, Hikaru réalise à contre-coeur que les efforts de Rihito sont pour Harasen, leur professeur de musique.

    Source : Boy’s Love IDP

     Doukyusei - Tome 1

    L’amour est comme un soda au citron.

    Asumiko Nakamura nous propose ici un récit d’une fraîcheur et d’un naturel déconcertant. Loin des trop nombreux Yaoi incohérents avec une romance malsaine basée sur des viols et abus, nous sommes plongés dans une romance lycéenne, un premier amour, on ne peut plus banal. Et c’est sans doute la force de la série, le fait qu’Asumiko Nakamura parvienne à construire une histoire aussi innocente, une relation avec quelques maladresses, une relation réaliste, parvenant à marquer les esprits sans en faire trop.

    Les personnages principaux n’y seront pas pour rien, deux personnalités opposées et humaines ; Hikaru étant un garçon expansif, apprécié, à l’aise avec lui même tandis que Rihito est l’adolescent intelligent mais néanmoins discret : un topos donc, qui a son petit effet, leurs différences ne feront que plus les rapprocher. Ces deux jeunes hommes sont très attachants, ils possèdent leurs défauts et leurs qualités, leur personnalité est affinée, nuancée au fil des pages et leur développement est plus que juste.

    Cette justesse se retrouvera également au niveau de leur relation, thème principal de l’œuvre : Loin des ‘’Je t’aime. – Moi non plus.’’, on va droit au but directement sans prendre le temps de tergiverser (diantre merci), la personnalité d’Hikaru devant aider, celui-ci ne fonctionnant pas avec des non-dits. C’est donc un développement de leurs rapports que nous auront dans chaque chapitre, rien n’est superflu, on prend notre temps, le tout avec poésie et humour. Il est intéressant de voir et de suivre l’alchimie se trouvant entre Hikaru et Rihito, l’un aidant l’autre et inversement : Une mise en avant de leur complémentarité.
    Malgré tout, ils ne seront pas à l’abris de petits problèmes (dans tes dents ‘’FORCE DE L’AMOUR’’ !), et c’est pur bonheur que de les voir se réunir enfin pour les régler ensemble.

    Doukyusei - Tome 1

    Doukyusei - Tome 1

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La lecture est très agréable, l’ambiance est très douce et calme, c’est bon enfant, frais, un brin innocent, dû aux personnages maladroits, reflets d’un premier amour. En se concentrant uniquement sur la relation entre protagonistes, le tout reste léger ; on n’incorpore aucun réel personnage secondaire, mis à part le professeur Hara-sen (qui aura, soit dit en passant, un chapitre centré sur sa rencontre avec Rihito), la thématique de l’homosexualité n’est pas soulevée, juste citée via différentes remarques telles que ‘’Mais je suis un garçon.’’, ‘’Il n’est pas du même genre que nous’’, pas de réel dilemme concernant le sexe de la personne aimée donc ; une histoire sans prise de tête contant les premiers émois adolescents.

    Au premier coup d’œil, on reconnaîtra le trait d’Asumiko Nakamura, une patte particulière et originale ; Les dessins sont fins, aériens, un style graphique pouvant surprendre au premier abord, mais totalement maîtrisé.
    Très peu de décors au final, l’intrigue ayant lieu dans un milieu scolaire. Les planches resteront néanmoins très agréables à regarder, la mise en page étant fluide, l’utilisation des trames modérée, le tout est un régal.
    Rien à redire à propos de l’édition, le tome est épais, dispose des 2 premières pages en couleur et la prise en main est facile. J’apprécie le travail fait sur l’édition, le rendu final étant plus appréciable que celui de la collection IDP.

     

    Arrivé second aux Yaoi Pulse BL Awards 2017 (grâce aux votes du public donc), son succès est amplement mérité : C’est un très bon titre, léger, poétique, réaliste, une romance lycéenne ni toute rose ni toute noire, dégageant une immense douceur. Les premiers émois amoureux sont parlants, ils nous touchent, ils nous transportent, et Asumiko Nakamura parvient à assurer tout cela avec brio.

    Il est accessible aux habitués du genre comme aux newbies : Doukyuusei est tout public; aucune scène de sexe au bataillon, une relation où l’on s’attarde sur les sentiments, au lieu de baser le tout sur des rapprochements corporels, ce qui est très plaisant à lire.

    Enfin, c’est une jolie réussite de l’auteure, donnant envie de s’intéresser à ses autres titres, à commencer par la suite Sotsugyousei.

    Doukyusei - Tome 1

    En espérant vous retrouver en zone commentaire.


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Ta vie
    Lundi 3 Avril à 19:46

    Je ne sais que dire, à part que tu m'as presque donné envie de le lire

      • Dimanche 9 Avril à 11:16

        ''Presque''..! Mince, mission semi-accomplie.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :