• Ouran High School Host clubOuran High School Host club

    Adapté du manga de Bisco Hatori (Sennen no Yuki, Urakata!!), le drama japonais Ouran High School Host Club, ou Host Club pour faire court, a été diffusé pour la première fois en 2011 sur la chaîne TBS. Réalisé par Ikeda Natsuko (Clone Baby en 2011, Alice no Toge en 2014), on retrouvera les acteurs Yamamoto Daisuke, Daito Shunsuke, les jumeaux Takagi, Nakamura Masaya, Kawaguchi Haruna, Chiba Yudai et Ryusei Ryo, respectivement dans les rôle de Tamaki, Kyoya, Kaoru, Hikaru, Takashi, Haruhi, Mitsukuni et Nekozawa. Il est classé ''Comédie" et ''school-life".

     Petit retour sur la notion de ''club d'hôte'', ou d' ''Host-club'' avant de débuter: Un Host club (ホストクラブ Osuto-kulabu en japonais), est un établissement dans lequel sont employés des hommes chargés de tenir compagnie à des femmes en leur faisant la conversation. Le premier au Japon a été ouvert en 1966. 

    __

    Ouran High School Host club

     Ouran High School Host club

     

     



     .

     .

    . 
    L'histoire tourne autour de Fujioka Haruhi, jeune fille d'origine modeste qui étudie au célèbre lycée privée "Ouran Gakuen". Alors qu'elle cherche un endroit calme afin de pouvoir étudier, elle fait la rencontre d'un groupe d'étudiants, plus extravagant les uns que les autres, ayant formé leur propre club d'hôtes.
    Mais, en voulant partir du club, elle brise accidentellement un de leur vase d'une valeur de 8 millions de yen! N'ayant bien évidemment pas les moyens de rembourser sa dette, elle va donc être obligé d'entrer dans ce groupe d'hôtes.

            Source: Nautiljon 

       

    Ouran High School Host clubSi Host club arrive à se démarquer de beaucoup de comédies school life, les personnages n’y sont pas pour rien : En effet, l’une des plus grandes particularités de la série se trouve au niveau de ces derniers; nombreux et clichés, mais pour autant marquants, chacun à leur manière en jouant sur ces stéréotypes. Et c’est là un des grands charmes d’Host Club, loin d’être un défaut, ces personnages clichés jusqu’à la moelle (du prince narcissique jusqu’à l’homme mystérieux et taciturne) sont très drôles, on tombe rapidement dans l’abus, dans les réactions exagérées, on leur tire les vers du nez jusqu’au bout, on s’amuse avec les clichés. Cela est d’autant plus appréciable car c’est bien exploité et d'autant plus cohérent avec l’histoire : Le club des hôtes réunissant un panel de beaux garçons, dit bishônens, aux personnalités atypiques/différentes pour satisfaire le maximum de jeunes filles.

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • Pourquoi j'ai aimé Sword Art Online?Pourquoi j'ai aimé Sword Art Online?

    ©REKI KAWAHARA/ASCII MEDIA WORKS/SAO Project  

    Sword Art Online est, de nos jours, une licence qu'on ne présente plus. Étant de base une série de Light Novel toujours en cours au Japon (les tomes sont disponibles en France aux éditions Ofelbe), l'oeuvre de Reki Kawahara dispose également d'une flopée d'adaptations, que ce soit en jeux vidéos, en manga ou en anime; c'est précisément du dernier support que nous allons parler dans cet article, celui-ci ayant connu un énorme succès en France. 

    L'anime Sword art Online se divise en 2 saisons pour le moment, la première sortie en 2012 et la seconde en 2014, pour un total de 50 épisodes [25 épisodes par saison, elles sont toutes les deux licenciées chez Wakanim]. Une troisième saison ainsi qu'un film introducteur sont à paraître. Le tout est produit par A-1 pictures. Dans cet article, je me concentrerai seulement sur la première saison de l'anime (des articles consacrés à la seconde saison ainsi qu'au Light Novel seront publiés plus tard), qui a reçu un accueil mitigé; d'un côté, les personnes hurlant au génie, et de l'autre, celles pestant contre ''un succès non-mérité'' (sans oublier les personnes au centre. Même si ces derniers sont souvent omis dans les débats). Mais pour quelle raison? Pourquoi une aussi si nette différence? Sword art Online mérite-t-il ses flots de compliments, ou a contrario, ses flots de reproches? 

    ___

    Pourquoi j'ai aimé Sword Art Online?

    2022. L'ascension de la réalité virtuelle atteint son apogée avec la création du Nerve Gear, un casque permettant de se plonger entièrement dans un monde virtuel en "déconnectant" l'utilisateur de la réalité. Le jeu Sword Art Online, un MMORPG (Massively Multiplayer Online Role Playing Game) est le premier bénéficiaire de cet appareil. Cependant, lors du lancement, les 10.000 joueurs connectés se retrouvèrent piégés à l'intérieur du monde virtuel par le créateur du jeu, Kayaba Akihiko; le seul moyen de s'échapper étant de battre les différents boss des 100 paliers, l'affaire s'avère encore plus ardue car si un joueur perd la vie dans cet espace virtuel, il meurt également dans la réalité. 

    Pourquoi j'ai aimé Sword Art Online?

    La première saison de Sword art Online se divise en 2 arcs: L'arc SAO (Sword art Online) et l'arc ALO (Alfeim Online). Voyons tout ça dans l'ordre et commençons par ce premier arc.
    Avec un concept qui a déjà fait ses preuves auprès du public, s'appuyant sur des personnes coincées dans un monde virtuel, (et qui est, qu'on se le dise, plus très original de nos jours), le premier arc met les bases rapidement avec quelques explications sur les mécanismes du jeu dès le premier épisode. Des informations seront délivrées au public parfois le long des 14 épisodes de ce premier arc. On essaie d'instaurer une certaines tension de la mort dès le départ (en donnant le chiffre de joueurs ayant perdu la vie par exemple) qui pourra tenir le public en haleine et le pousser à regarder jusqu'au bout la série: Vont-ils réussir à s'échapper de ce monde? Si oui, combien restera-t-il de survivants? Ajoutons à cela, l'idée des Player Killer (PK), ces joueurs tuant les autres joueurs (si vous ne pigez pas deux mots d'anglais), qui n'est... Pas assez mise en lumière, qu'on se le dise; nous savons qu'ils existent, mais nous ignorons complètement leur but; il y a même des guildes de PK, mais pour quelle raison? Cela pourrait être une manière de montrer que le pire ennemi de l'homme, c'est l'homme lui même, beaucoup de spéculations sont possibles. Il n'empêche que ce manque de profondeur entraîne plus un certain ''je-m'en-foutisme'' qu'une réelle terreur, mais soit. Le reste fait son boulot, on peut avoir peur pour le sort de certains personnages, craignant pour leur vie, comme on peut totalement se moquer de l'avenir d'autres; cela dépend totalement de qui est au centre de l'action

    Lire la suite...


    5 commentaires
  • Une oeuvre à proposer?

    Vous avez un anime que vous adorez et que vous aimeriez partager? Je n'ai toujours pas lu, à votre grand regret, votre manga favori? Je suis passé à côté d'un drama extraordinaire? Vous voulez discuter du dernier navet que vous avez pu voir au cinéma? N'attendez plus! Je suis constamment à la recherche de nouveaux titres, à voir ou lire, qu'ils soient bons ou mauvais. Cela ne se limite pas à la culture japonaise ou asiatique bien entendu, cela s'étend à l'ensemble des oeuvres artistiques se trouvant dans le domaine des arts graphiques, visuels, audio-visuels, et j'en passe. 
    Si jamais vous avez un petit quelque chose à me recommander, n'hésitez pas, la zone commentaire vous est grande ouverte. 
    [Votre pseudo sera indiqué pour préciser que c'est bien vous qui me l'avez conseillé.]

    Je vous joins ici quelques unes de mes listes pour savoir ce que j'ai pu voir ou lire (aucune liste en ligne pour les romans ou films en revanche):  MY ANIME LIST  -  MY MANGA LIST  -  MY DRAMA LIST

    Des bisous.

    Une oeuvre à proposer?

    En attendant de trouver une mise en page plus décente... Premières recommandations!:

    ANIME; Paranoia Agent (angel402)

    MANGA; Ikigami (angel402)

    DRAMA; Bridal Mask (angel402), City Hunter (angel402), Descendants of the Sun (La vie de Seventh), Doctor Stranger (La vie de Seventh), Empress Ki (angel402), Hanazakari no Kimitachi e (angel402), Nodame Cantabile (angel402), Uncontrollably Fond - en cours - (La vie de Seventh), 

    SERIE TV; Breaking Bad (angel402)


    5 commentaires