• Citrus - tome 1

    Citrus - tome 1

    Citrus est une œuvre de Saburouta, parue en 2012 au Japon et début 2016 chez nous. Comptabilisant 6 tomes au pays du soleil levant, on attend ici la sortie du 5ème tome par les éditions Taifu. La série est toujours en cours, et s’inscrit dans la collection ‘’Yuri’’ de l’éditeur.

    Citrus est catégorisé ‘’school-life’’ et ‘’romance’’.

    Retour en fanfare de la collection Yuri avec une très bonne oeuvre.Citrus - tome 1

    Yuzu est une jeune fashionista énergique et enthousiaste qui compte continuer à vivre pleinement sa vie de lycéenne. Seule ombre au tableau, elle ne connait pas l’amour et va jusqu’à cacher à ses amis son inexpérience derrière des mensonges pour bien paraître. Cependant, sa vie est bouleversée suite au remariage de sa mère. Obligée d’aller dans une nouvelle école très stricte réservée aux filles, la situation se complique encore un peu plus le jour de la rentrée : Yuzu se dispute avec Mei, qui n’est autre que la présidente du conseil des élèves et... sa nouvelle demi-sœur !

    Face à cette situation, Yuzu ne sait pas comment réagir. Réussira-t-elle à s’adapter à sa nouvelle vie ? Arrivera-t-elle à s’entendre avec sa demi-sœur ?

     Source: Taifu

    Citrus - tome 1

    Citrus marque le retour du yuri dans l’hexagone ; on ne va pas se mentir, peu d’œuvres traitant d’amours lesbiens sont disponibles dans nos contrées, et encore, c’est un euphémisme (un simple tour sur des plateformes telles que nautiljon démontrent que seulement 15 yuri sont édités en France … Mon cœur saigne). C’est donc avec beaucoup de bonheur que j’accueille Citrus dans ma modeste collection.... 
    Amateurs/Amatrices d'érotisme, passez votre chemin! Citrus n'est pas là pour vous présenter diverses scènes de sexe, loin de là... Et heureusement! 

    On nous offre plutôt ici un développement de relation entre nos deux protagonistes, Yuzu et Mei. La première est très énergique, franche (ce qui lui vaudra bon nombre de problèmes), mais aussi et surtout, très expressive et vivante; l'autre est plutôt froide, réservée et introvertie. Une parfaite antithèse qui, bien que peu originale, parvient tout de même à faire son effet... Et l'important résidera dans ce que Saburouta parviendra à faire de ce duo !

    L’intrigue est mise en place rapidement et les événements se succèdent à la même cadence : En clair, on n’a pas réellement le temps de s’ennuyer et la lecture est fluide. Le rythme est très bien géré pour ce premier tome, présentant les bases de l’intrigue et ses divers acteurs : Au fur et à mesure des pages, Yuzu s’intéressera à sa nouvelle sœur… Et elle apprendra à ses dépens que les contraires peuvent bels et biens faire paire, même si tout semble vouloir les séparer ! S’ajoute à cela un problème de taille : Ne viennent-elles pas tout juste de devenir sœur ?

    Citrus - tome 1Ce qui me permet de rebondir sur l’essence même de l’œuvre… Du côté de la romance, qu'est ce que ça peut bien donner? C'est par le regard de Yuzu que le lecteur vivra l’intrigue, et par conséquent, son histoire d’amour. Sa première histoire d’amour. Les réactions de la jeune fille se verront être réalistes, crédibles et cohérentes : Elle se découvre elle-même, tout en restant attachée à ses valeurs. Peut-on lui reprocher ses interrogations, elle qui pensait jusque là vivre une histoire d’amour avec un homme ? Comment réagir lorsqu'elle verra sa curiosité se transformer peu à peu en attirance? 
    Yuzu, par ses doutes et ses réactions, se verra être attachante, d’autant plus que son amour tient la route et ne met pas quelques centaines de chapitres à s’affirmer.

    Mais si la romance peut tenir la route, ce n’est cependant pas le cas de l’aspect ‘’familial’’ de la chose, sensé poser un problème dans cette relation : Comment expliquer que les protagonistes ne se soient jamais rencontrées, alors que leurs parents se sont remariés ? N’étaient-elles pas présentes à ce mariage ? Pourquoi Yuzu prend-t-elle sa situation de ‘’grande sœur’’ tant à cœur alors qu’elles ne se connaissent que depuis… 2 jours ?
    Tout un tas de petits détails rendant le final peu crédible malheureusement, donnant l’impression que cet inceste (qui n’en est pas un) relève plutôt du fantasme, sensé ajouter de l’interdit à la romance…

     Le trait de Saburouta est envoûtant, chaque planche est un pur régal pour les yeux, les dessins sont fins, gracieux, élégants (stoppons les adjectifs mélioratifs), ils apportent réellement un plus à la lecture. De plus, on notera la présence d'illustrations de début de chapitre, pour notre plus grand bonheur. 
    La mise en page est dynamique, et j'admets adorer les jeux de regards qu'il peut y avoir entre Yuzu et Mei. La mise en scène des personnages est d’ailleurs particulièrement à souligner : Ces héroïnes diamétralement opposées donneront lieu à des dialogues dynamiques et affirmant leurs personnalités.

    Concernant l'édition, elle est de très bonne facture; la prise en main est facile, on nous offre même quelques pages en couleurs... Absolument rien à reprocher, on est très proche de l'édition japonaise.

    En définitive, malgré un léger bémol concernant les supposés liens familiaux, Citrus s’annonce être une très bonne œuvre avec un bon démarrage. Ce titre s’avère prometteur et j’ai grandement hâte de pouvoir chroniquer la suite en article sur ce blog.
    En espérant que cela permettra à d’autres œuvres du même genre de se développer en France et aux éditeurs de s’ouvrir sur cette catégorie ne demandant qu'à être plus exploitée (à quand un yuri engagé?).

    Citrus - tome 1

    En espérant vous retrouver en zone commentaire.


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Janvier à 21:48

    Bon et bien, tu m'as convaincue ! J'étais un peu intriguée par ce titre, sans avoir pour autant l'envie de "franchir le pas". Mais en ce moment, j'ai envie de sortir de ma zone de confort, alors je le testerais avec grande curiosité ! J'espère apprécier autant que toi :) (même si les petits problèmes familiaux que tu soulève me font un peu peur)

      • Lundi 23 Janvier à 21:56

        Yes, mission réussie! :D
        Je t'invite grandement à le lire, au moins le premier tome (me semble pas que ça s'essouffle dans la suite mais on est à l'abris de rien), d'autant plus que rare sont les oeuvres se démarquant dans le domaine (malheureusement, surtout que la production est moins conséquente). 
        (Le problème familial reste quand même assez mineur si ça peut te rassurer. C'est juste que l'une des héroïne se met parfois de la ''pression'' par rapport à sa position de grande soeur mais... Non c'est pas crédible xD mais le reste est bien foutu sinon)

        J'espère que ça te plaira en tout cas! 

    2
    Yann
    Mardi 24 Janvier à 18:22
    Yann

    Salut ! Déjà ça fait plaisir de voir un article sur citrus :D

    En suite comme je te disais le côté familial pour moi il sert juste d'excuse à Yuzu. Elle est troublée par Mei, elle ressent rapidement des émotions fortes et du coup elle se cache derrière son rôle de grande sœur (soyons sérieux elles n'ont aucun lien et se connaissent même pas depuis une semaine) pour essayé de garder un certain contrôle. Pour moi du coup c'est une romance à 100%, le côté familial il est là sans être là (je ne parle pas de la question si c'est bien ou mal de sortir avec sa demi-sœur par alliance, c'est un autre débat ça)

    Et pour finir merci pour le "Citrus n'est pas là pour vous présenter diverses scènes de sexe" ! Certains se font des idées (merci les couvertures ?), Citrus est un manga safe franchement, il y a parfois des ""rapprochements"" mais je trouve pas que ça soit gratuit en plus.

      • Mardi 31 Janvier à 22:44

        Hey! On n'en parlera jamais assez, c'est un plaisir partagé! 

        Pour le coup, je te rejoins totalement oui, j'y avais pas pensé sur le coup, mais je suis tout à fait d'accord avec toi. 
        Je voulais quand même indiquer la non-crédibilité de ce côté là, c'est quand même non négligeable, un ''point'' (très superficiel je te l'accorde) de l'intrigue; enfin je garde ta remarque en tête pour la suite, merci bien, j'en tiendrai rigueur! :D 

        Je t'en prie, je voulais juste faire comprendre au gens que c'était pas une oeuvre basé sur des rapports sexuels, sans histoire derrière, j'ai sincèrement envie que l'oeuvre soit plus connue (ne serait-ce que pour apporter un peu de reconnaissance aux Yuri en France arg). Enfin bref je divague, merci pour ton commentaire! 

    3
    Lundi 30 Janvier à 19:58
    Neko

    Comme tu l'as vu sur Twitter, le titre me tente bien (et m'intrigue) et ton avis m'a franchement donné envie de l'essayer. Maintenant, il ne me reste plus qu'à le trouver (vu ma veine ces derniers temps ;_;) mais je le lirai à coup sûr ! Puis en catégorie "Yuri" je pense que... bah en fait c'est le seul titre que j'ai dans ma liste ahaha ^^" Donc il est prioritaire quoi qu'on en dise :) Je te dirai comment je l'ai trouvé dès qu'il sera acheté et lu, c'est promis !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :